Recherche :
ACCUEIL
  • PRÉSENTATION DE L’ÉQUIPE
  • Qui sommes-nous ?
  • Statuts et Bureau
  • Contact
  • Sillages Critiques
  • ÉVÉNEMENTS
  • Séminaire général
  • Thèmes antérieurs
  • Rencontres scientifiques
  • AXES DE RECHERCHE
  • AGÔN (Programme ANR, 2011-2015)
  • POETRY BEYOND (ARP)
  • ARTE
  • COMUS – Sorbonne Scholars
  • GROUPE THEÂTRE
  • MODERNITES 16-18
  • PACT (D2i)
  • POLYRE (Programme IDEX, 2014-2016)
  • TEXTE ET IMAGE
  • TRANSCULTURALISMES
  • FAIRE UNE THÈSE À VALE
  • Directeurs de Recherche
  • Thèses en cours à VALE
  • S'inscrire en Thèse
  • Séminaires Doctoraux, ED IV
  • Soutenances thèses et HDR
  • OVALE Laboratoire des Doctorants
  • CHERCHEURS
  • Chercheurs de VALE
  • Visiting Scholars
  • Publications de nos chercheurs
  • ARCHIVES
  • À lire et à écouter
  • À voir
  • Archives des rencontres
  • LIENS UTILES
  • Réseau de recherches des Anglicistes
  • Revues en ligne
  • Bibliothèques
  • Ressources en littérature
  • PRÉSENTATION
    VALE
    VOIX ANGLOPHONES, LITTÉRATURE ET ESTHÉTIQUE (EA 4085)

    VALE fédère depuis 2006 l’ensemble des chercheurs en littérature et en esthétique du domaine anglophone de l’université de Paris-Sorbonne. L’équipe s’est considérablement développée et structurée depuis 2009 (statuts et règlement interne).

    Une AG annuelle réunit l’ensemble des chercheurs, tandis que des réunions de conseil de laboratoire au moins trimestrielles permettent de prendre les décisions budgétaires et scientifiques en commun.

    STRUCTURATION DE L'ÉQUIPE

    VALE rassemble les membres de l’équipe autour d’un objet commun. Un séminaire général regroupe les préoccupations théoriques et méthodologiques de tous les chercheurs de l’équipe, dont la problématique engage, au moins en partie, les travaux de chacun des axes membres. Depuis 2016 notreTHÈME COMMUN de recherche est ‘L’avoir lieu.

    Le format des rencontres varie : colloques, journées d’étude, conférences périodiques, séminaires, tables rondes, rencontres avec des romanciers, des poètes, des auteurs dramatiques ou des théoriciens contemporains. Ces travaux sont évalués par le Comité de Lecture de sillagescritiques et pour partie publiés,

    • sous forme de livres dans la collection «Mondes anglophones» aux PUPS (Presses Universitaires de Paris-Sorbonne)
    • dans sillagescritiques.revues.org, notre revue électronique à Comité de Lecture hébergée par les PUPS et par Revues.org.

    L’activité de recherche et le volume des publications ayant sensiblement augmenté, VALE a établi des collaborations tant nationales qu’internationales et décidé d’ouvrir de nouveaux axes, permettant leur développement et leur fonctionnement.

    Liste des Axes de Recherche à compter du 1er septembre 2017 :

    1. « Poetry Beyond » : (poésie) – (dir. Nicholas Manning et Juliette Utard)

    2. ARTE (trauma) – (dir. Marc Amfreville)

    3. Comus (théâtre de la Renaissance et musique) – (dir. Pierre Iselin)

    4. PACT (prose fictionnelle et non fictionnelle XIXe-XXIe siècles) – (dir. Frédéric Regard, Jagna Oltarzewska)

    5. Théâtre – (dir. Elisabeth Angel-Perez)

    6.Texte et Image – (dir. Françoise Sammarcelli)

    7.Transculturalismes – (dir. Alexis Tadié et Kerry-Jane Wallart)

    8. Modernités 16-18 – (dir. Line Cottegnies et Alexis Tadié)

    9. OVALE

    SPÉCIFICITÉS SCIENTIFIQUES DE L'ÉQUIPE

    VALE évolue. Jusqu’ici, deux approches complémentaires ont structuré VALE, la théorie du texte et la théorie des genres.

    La première approche, centrée sur la théorie du texte, a permis d’aborder les questions d’esthétiques liées aux rapports entre texte et image, entre texte et musique, ou encore entre texte et analyse.

    TEXTE ET IMAGE  (direction Françoise Sammarcelli) regroupe des américanistes qui travaillent, dans une perspective comparatiste, sur la littérature, le cinéma et les arts visuels. La réflexion porte sur les modalités des rapports entre le texte et l’image, les questions de représentation, d’intertextualité, d’interface entre les systèmes sémiotiques.

    Le Groupe COMUS (direction Pierre Iselin) articule la liaison entre texte et musique et, dans une perspective de recherche appliquée, nourrit en amont la pratique musicale des Sorbonne Scholars. Il est composé de chercheurs en littérature, en musicologie, en histoire et de musiciens professionnels. Les thèmes de réflexion transversaux, questions de poétique générale et d’intersémioticité, ont vocation à rassembler des chercheurs dont les champs d’investigation se croisent au niveau théorique.

    ARTE  (direction Marc Amfreville) s'attache à repérer, présenter, analyser les textes littéraires qui mettent en scène cette figure archétypale de la blessure psychique : traumas individuels  mais aussi tous les traumas inscrits dans les catastrophes de l'histoire, et à dégager les modalités de l'inscription du trauma dans la forme littéraire.

    La seconde approche s’est concentrée sur les questions de genre (roman et prose non romanesque, théâtre, poésie), et de période:

    De 2011 à 2015, le programme AGÔN (Direction Alexis Tadié), dans le cadre de l'appel Création de l'ANR, a étudié toutes les formes de dispute en France et en Angleterre à l'époque moderne (XVIIe-XVIIIe siècles). Il fait l’objet d’un site dédié.

    Jusqu’en 2016 l’axe D2I ou discours, identités, interactions (direction Frédéric Regard) a travaillé sur la littérature anglaise fictionnelle et non-fictionnelle de l’époque contemporaine (XIXe-XXIe siècles). Ses objets d’étude privilégiés ont été le roman britannique (à la suite du centre ERCLA longtemps actif au sein de Paris-Sorbonne), l’esthétique de l’essai, les récits de vie ou encore l’écriture féminine.

    A la rentrée 2017, PACT ou Penser l’Actuel : Fiction, non Fiction (Frédéric Regard, Jagna Oltarzewska)remplacera D2i. Comme son prédécesseur, cet axe rassemblera essentiellement les spécialistes de prose britannique, fictionnelle et non-fictionnelle, du XIXe siècle à nos jours, mais les intérêts comme les modalités de fonctionnement sont redéfinis pour répondre au nouveau contexte institutionnel, à l’émergence de nouvelles thématiques au sein de VALE, à l’arrivée de nouveaux collègues et surtout à une attente différente en matière de recherche collective.

    Le GROUPE THÉATRE (direction Elisabeth Angel-Perez et Alexandra Poulain) travaille sur le théâtre de langue anglaise en mettant en regard des textes théoriques et des œuvres dramatiques.

    L’Atelier de Recherches Poétiques ARP (direction Geneviève Cohen-Cheminet et Juliette Utard, avec le soutien de Pascal Aquien) , devenu ‘Poetry Beyond’ (Nicholas Manning et Juliette Utard) au 1er septembre 2017,explore toutes les modalités de la poésie anglophone et met en tension théorie critique et objets esthétiques.

    Depuis 2009, la spécificité de l’équipe VALE relève non seulement de cette approche textuelle et théorique de la littérature de l’aire anglophone mais s’organise aussi autour du concept de création littéraire et artistique. Le travail théorique trouve le plus souvent dans notre équipe, et c’est là son propre, une application dans le champ de pratiques artistiques relevant de différents domaines : arts visuels, théâtre, musique, danse, sport, roman ultra contemporain et poésie performative.

    VALE s’est par ailleurs engagé auprès du LABEX ObviL (Observatoire de la Vie Littéraire) porté par le Professeur Didier Alexandre et a inscrit des sujets de recherches soit propres à l’anglistique seule, soit en collaboration avec des comparatistes, qui engagent l’équipe sur le chemin des humanités numériques. Deux membres de VALE siègent au CA et au CS du LABEX Obvil.

    GENRE ET AUTORITÉ, porté par Frédéric Regard (VALE, anglicistes) et Anne Tomiche (CRLC, comparatistes), prend place dans le cadre du Labex « Obvil » (« Observatoire de la vie littéraire ») qui conduit des recherches sur l’exercice du jugement critique, en interrogeant en particulier la construction de la figure de l’auteur, la légitimation de son autorité, l’élaboration de la notion de valeur en littérature. Le projet s’inscrit également dans le programme de ‘d2i’, dont les intérêts portent sur les modalités de la construction de l’identité dans les récits, et dans celui du CRLC intitulé « Autorités en partage », qui explore les manières dont l’autorité peut être partagée ou reçue en partage.

    De 2014 à 2016, VALE s'est également associé au programme POLYRE « L’aventure polychrome : matérialité, représentation et réception » soutenu par Sorbonne-Universités et coordonné par Charlotte Ribeyrol (VALE) et Philippe Walter (LAMS, CNRS-UPMC).
    Ce projet innovant visait à renouveler l’étude de la couleur et plus particulièrement de la matérialité chromatique grâce au rapprochement inédit de l’analyse de textes clés (correspondances, commentaires critiques et littéraires, manuels pratiques) et de données scientifiques (observations et analyses d’œuvres d’art et d’objets archéologiques, chimie des pigments et des liants).

    Enfin,VALE a opté pour une politique d’aide systématique aux doctorants. La création d’un laboratoire junior, OVALE, ainsi qu’en  témoignent la participation en complément de l’École Doctorale IV, aux missions des doctorants et à leurs colloques. Les doctorants sont systématiquement associés au SÉMINAIRE GÉNÉRAL et aux diverses manifestations scientifiques organisées par VALE.