Recherche :
ACCUEIL
  • PRÉSENTATION DE L’ÉQUIPE
  • Qui sommes-nous ?
  • Statuts et Bureau
  • Contact
  • Partenariats
  • sillage Critique
  • Mondes Anglophones PUPS
  • ACTIVITÉS DE VALE
  • Rencontres
  • Soutenance thèses et HDR
  • Publications
  • AXES DE RECHERCHE
  • PROGRAMME ANR AGÔN
  • ARP
  • ARTE
  • COMUS
  • D2I
  • GENRE ET AUTORITÉ
  • GROUPE THEÄTRE
  • PACT
  • POLYRE
  • TEXTE ET IMAGE
  • TRANSCULTURALISMES
  • OVALE
  • FAIRE UNE THÈSE À VALE
  • Directeurs de Recherche
  • Thèses en cours à VALE
  • S'inscrire en Thèse
  • Séminaires Doctoraux, ED IV
  • OVALE Laboratoire des Doctorants
  • CHERCHEURS ET ASSOCIÉS
  • Chercheurs de VALE
  • Personnalités invitées
  • RESSOURCES ET ARCHIVES
  • À lire
  • À écouter
  • À voir
  • Archives des rencontres
  • LIENS UTILES
  • Réseau de recherches des Anglicistes
  • Revues en ligne
  • Bibliothèques
  • Ressources en littérature
  • ACTIVITES DE RECHERCHE OVALE
    LABORATOIRE DOCTORAL LITTÉRATURE ET ESTHÉTIQUE ANGLOPHONES
    Lucille HAGEGE, Isabelle MONTIN, Sigolène VIVIER
    PROCHAINE RENCONTRE OVALE
    Lieux et littératures dans le domaine anglophone
    Le 10 juin 2017, - Date limite de soumission : 17 mars 2017
    On constate ces dernières années un intérêt croissant pour les recherches sur les liens entre littérature et géographie, un spatial turn qui prendrait la succession et s'articulerait au linguistic turn. Ce paradigme semble d'autant plus opératoire dans le domaine des études anglophones que le fait même d'étudier des textes écrits dans une langue autre amène nécessairement à se poser la question des lieux de la création. De plus, le développement croissant, aux xxe et au xxie siècles, des littératures en langue anglaise sur toute la planète confère une pertinence accrue aux interrogations spatiales dans la recherche littéraire. Il est impossible, afin de penser les rapports entre les lieux et la création littéraire et artistique, de faire l'économie d'une approche représentationnelle, et de s'interroger sur la façon dont les textes rendent compte de l'espace, que cela soit par la description, par le récit d'expériences personnelles de l'espace ou encore par l'invention de contrées imaginaires. Dans une approche plus réflexive, il convient aussi de réfléchir sur la propension de la littérature à se penser en termes spatiaux, de la rhétorique antique insistant sur les lieux communs et distinguant entre style attique et style asiatique aux poéticiens conceptualisant les genres littéraires comme autant de frontières et de zones d'influences. Il ne faut pas pour autant oublier des perspectives plus politiques et sociologiques, visant à considérer les œuvres comme s'inscrivant toujours dans un champ littéraire constitué tant par des innovations stylistiques que par des rapports de force. En d’autres termes, la littérature a certes la capacité de créer et de redessiner les cartes et les lieux, mais on peut également mieux l’appréhender si l’on s’intéresse aux lieux de la création dans leur matérialité. Cette journée d'études vise donc, en rassemblant des chercheurs travaillant sur les littératures et les arts anglophones dans leur acception la plus large, à tester la validité et la fécondité du paradigme spatial. La diversité des intervenants et des interventions permettrait de voir la pertinence du modèle spatial tant pour penser ce qui rassemble les chercheurs en études anglophones, à savoir une langue historiquement liée aux îles britanniques, que pour s'interroger sur l'impressionnante pluralité des domaines d'études à présent que l'anglais est parlé et écrit dans plus de soixante-dix pays sur le globe. On peut d'ores et déjà suggérer quelques pistes de réflexion, non restrictives, pour les propositions de communication : - L'invention de lieux imaginaires et leur importance, de l'Utopie de Thomas More au Comté de Yoknapatawpha de Faulkner, sans oublier Lilliput, la Terre du Milieu, etc. - La littérature comme moyen d'organiser et de dominer l'espace. - La place de la description, de l'hypotypose ou de l'ekphrasis. - Les lieux de la création littéraire, de Grub Street au Greenwich Village, du Bloomsbury Group à la Harlem Renaissance, etc. - Littérature, politique et lieux dans une perspective post-coloniale. - La scène de théâtre comme lieu spécifique à la création. - Apports théoriques pour les études anglophones de la géopoétique et de l'écocritique Bibliographie indicative BACHELARD, Gaston. La Poétique de l’espace. Paris : Presses Universitaires de France, 1957. BARON, Christine. « Littérature et géographie : lieux, espaces, paysages et écritures », Fabula-LhT, n° 8, « Le partage des disciplines », mai 2011, URL : http://www.fabula.org/lht/8/baron.html BERQUE, Augustin. Ecoumène, Introduction à l’étude des milieu humains, 1987. Paris: Belin, 2015. BHABHA, Homi. The Location of Culture, 1994. Londres : Routledge, 2015. BOURDIEU, Pierre. Les Règles de l'art. Genèse et structure du champ littéraire. Paris : Le Seuil, 1992. BROOKS, Peter. The Empty Space. Londres : Mac Gibbon and Kee Ltd, 1968. COLLOT, Michel. La Pensée-paysage. Paris : Actes Sud, 2011. DAWSON, Ashley. Mongrel Nation: Diasporic cultures and the making of postcolonial Britain. Ann Arbor : Michigan University Press, 2007. DERRIDA, Jacques. L'écriture et la différence. Paris : Le Seuil, 1967. –. De la grammatologie, Paris : Les Éditions de Minuit, 1967. DIDI-HUBERMAN, Georges. Génie du non-lieu, air, poussière, empreinte, hantise. Paris : Les Éditions de Minuit, 2001. FOUCAULT, Michel. Surveiller et Punir. Naissance de la prison (1975). Paris : Gallimard, 1993. GUADALUPI, Gianni et MANGUEL, Alberto. Dictionnaire des lieux imaginaire. Arles : Actes Sud, 1998. GILROY, Paul. After Empire, Melancholia or convivial culture? Londres : Routledge, 2004. –. The Black Atlantic: Modernity and double consciousness. Londres : Verso, 1993. MERLEAU-PONTY, Maurice. Le Visible et l’invisible. Paris : Gallimard, 1964. PEIRCE, Charles S. Écrits sur le signe. Paris : Le Seuil, 1978. SAPIRO, Gisèle. La Sociologie de la littérature. Paris : La Découverte, 2014. SARTRE, Jean-Paul. Situations, III (février 1947 - avril 1949), Paris : Gallimard, 2013. SOJA, Edward W. Postmodern Geographies: The Reassertion of Space in Critical Social History. Londres/New York : Verso, 1989. STAËL, Germaine de. De la littérature considérée dans ses rapports avec les institutions sociales. Seconde édition. Paris, 1800. –. De l'Allemagne. Paris, 1814. VIALA, Alain. Naissance de l'écrivain. Sociologie de la littérature à l'âge classique. Paris : Les Éditions de Minuit, 1985. WHITE, Kenneth. L’Esprit nomade. Paris : Grasset, 1987. WILLIAMS, Raymond, The Country and the City, Oxford : Oxford University Press, 1975. Modalités de soumission : - La journée est ouverte à tous. - Les propositions seront de 350 mots maximum et accompagnées d’une courte notice bio et/ou bibliographique. Le comité de sélection est composé de Manon Boukhroufa-Trijaud, Pierre Labrune et Pauline Macadré, doctorants membres du bureau d’OVALE, ainsi que des Professeurs Elisabeth Angel-Perez, Frédéric Regard et Alexis Tadié. - Adresse d’envoi : laboratoire.ovale@gmail.com - Langues des résumés et des communications : français ou anglais - Durée des communications : 20 minutes Calendrier : - Date limite de soumission : 17 mars 2017 - Date de réponse : à partir du 3 avril 2017 La journée se déroulera à la Maison de la Recherche de l’Université Paris-Sorbonne (28 rue Serpente, 75006 Paris). Manon Boukhroufa-Trijaud, Pierre Labrune et Pauline Macadré, pour le laboratoire OVALE. CALL FOR PAPERS Places and fictions in the English-speaking world June 10th 2017 Annual one-day conference organized by OVALE, as part of VALE EA4085 Paris-Sorbonne University Growing interest for research concerning the connections between literature and geography has been spurred over the last few years in a spatial turn that might consistently follow the linguistic turn. This paradigm seems all the more suitable to the field of English studies since the very study of texts written in a different language necessarily leads us to wonder where they originated from. Furthermore, recent yet widespread development of English-language literatures around the world in the 20th and 21st centuries imparts increased relevance to space-related inquiries in literary research. In an attempt to think the relation between place and literary and artistic creation, it is impossible to disregard modes of representation and to avoid reflecting on the ways texts convey space, be it thanks to description, to the narration of personal experience towards space, or through the invention of imaginary lands. In a more reflexive approach, one ought to consider literature’s predisposition for linguistic mapping, from ancient rhetoric, which insists on commonplaces and distinguishes between Attic and Asiatic styles, to the philosophers who conceptualize literary genres in terms of frontiers and areas of influence. Likewise, more political and sociological perspectives should not be overlooked, since they aim at considering works as steeped into a literary field built out of stylistic innovations and power relationships. In other words, literature may have the ability to create and redefine maps and places, but it may also be better understood by taking a closer look at places of creation in their materiality. By bringing together scholars working on English-language literatures and arts in their broadest sense, this conference seeks to examine the merit and richness of the spatial paradigm. The variety of speakers and interventions would shed new light on the relevance of the spatial model by relocating what is at the heart of English studies, namely a language historically related to the British Isles, as well as by assessing the impressive plurality of fields of studies that have recently emerged, while English is now spoken and written in over seventy countries around the world. Proposals may consider but are not limited to: - The invention of fictional places and their importance, from Thomas More’s Utopia to Faulkner’s Yoknapatawpha County, not forgetting Lilliput, Middle-earth, etc. - Literature as a means to organise and master space. - Description, hypotyposis and ekphrasis. - Literary places of creation, from Grub Street to Greenwich Village, from the Bloomsbury Group to the Harlem Renaissance, etc. - Literature, politics, and places in a post-colonial perspective. - The specificity of the theatre stage as locus of creation. - Theoretical contributions of geopoetics and ecocriticism in the context of English studies. Selected bibliography BACHELARD, Gaston. La Poétique de l’espace. Paris: Presses Universitaires de France, 1957. BARON, Christine. « Littérature et géographie : lieux, espaces, paysages et écritures », Fabula-LhT, n° 8, « Le partage des disciplines », May 2011, URL : http://www.fabula.org/lht/8/baron.html BERQUE, Augustin. Ecoumène, Introduction à l’étude des milieu humains, 1987. Paris: Belin, 2015. BHABHA, Homi. The Location of Culture, 1994. London: Routledge, 2015. BOURDIEU, Pierre. Les Règles de l'art. Genèse et structure du champ littéraire. Paris: Le Seuil, 1992. BROOKS, Peter. The Empty Space. London: Mac Gibbon and Kee Ltd, 1968. COLLOT, Michel. La Pensée-paysage. Paris: Actes Sud, 2011. DAWSON, Ashley. Mongrel Nation: Diasporic cultures and the making of postcolonial Britain. Ann Arbor: Michigan University Press, 2007. DERRIDA, Jacques. L'écriture et la différence. Paris: Le Seuil, 1967. –. De la grammatologie, Paris: Les Éditions de Minuit, 1967. DIDI-HUBERMAN, Georges. Génie du non-lieu, air, poussière, empreinte, hantise. Paris: Les Éditions de Minuit, 2001. FOUCAULT, Michel. Surveiller et Punir. Naissance de la prison (1975). Paris: Gallimard, 1993. GUADALUPI, Gianni et MANGUEL, Alberto. Dictionnaire des lieux imaginaire. Arles: Actes Sud, 1998. GILROY, Paul. After Empire, Melancholia or convivial culture? London: Routledge, 2004. –. The Black Atlantic: Modernity and double consciousness. London: Verso, 1993. MERLEAU-PONTY, Maurice. Le Visible et l’invisible. Paris: Gallimard, 1964. PEIRCE, Charles S. Écrits sur le signe. Paris: Le Seuil, 1978. SAPIRO, Gisèle. La Sociologie de la littérature. Paris: La Découverte, 2014. SARTRE, Jean-Paul. Situations, III (février 1947 - avril 1949), Paris: Gallimard, 2013. SOJA, Edward W. Postmodern Geographies: The Reassertion of Space in Critical Social History. London/New York: Verso, 1989. STAËL, Germaine de. De la littérature considérée dans ses rapports avec les institutions sociales. Second edition. Paris, 1800. –. De l'Allemagne. Paris, 1814. VIALA, Alain. Naissance de l'écrivain. Sociologie de la littérature à l'âge classique. Paris: Les Éditions de Minuit, 1985. WHITE, Kenneth. L’Esprit nomade. Paris: Grasset, 1987. WILLIAMS, Raymond, The Country and the City, Oxford: Oxford University Press, 1975. Submission guidelines: - The conference is open to all - Abstracts should be 350 words maximum, submitted with a short biographical note. The committee is composed by Manon Boukhroufa-Trijaud, Pierre Labrune, and Pauline Macadré, PhD students and organization members of OVALE, and by Professors Elisabeth Angel-Perez, Frédéric Regard, and Alexis Tadié. - Abstracts and questions should be submitted to: laboratoire.ovale@gmail.com - Language of abstracts and papers: French or English - Papers must not exceed 20 minutes in duration Calendar: - Submission deadline: March 17th, 2017 - Feedback: starting April 3rd, 2017 The conference will be held in Paris, at the Maison de la Recherche of Paris-Sorbonne University (28, rue Serpente, 75006 Paris). Manon Boukhroufa-Trijaud, Pierre Labrune, and Pauline Macadré OVALE research seminar – Paris-Sorbonne University
    OVALE est un laboratoire commun de recherche pour et par les doctorants rattachés à l’équipe VALE. Le laboratoire a pour mission de conduire des recherches dans le double champ de la littérature et de l’esthétique, tout en coordonnant l’échange entre doctorants et en favorisant l’apprentissage du métier de chercheur.

    Des réunions bimestrielles permettront aux doctorants de présenter aux autres membres d’OVALE leurs travaux, qui seront en lien avec le thème choisi pour l’année.
    Descriptif du laboratoire
    Rencontres à venir
    Rencontres antérieures
    Lieux et littératures dans le domaine anglophone
    Le 10 juin 2017, - Date limite de soumission : 17 mars 2017
    Journée d'étude : Esthétiques de l'absence
    le vendredi 10 juin 2016
    Journée d’étude organisée par OVALE : la fin en question dans la littérature anglophone
    Le 20 juin 2015 Maison de la Recherche de l’Université Paris-Sorbonne (28 rue Serpente, 75006 Paris).
    La Fin
    2014-2015
    Le jeu
    2013-2014
    Représentations du jeu dans la littérature anglophone (XIXe – XXIe siècles)
    14 juin 2014 Maison de la Recherche – Paris IV Sorbonne 28, rue Serpente, 75006 Paris
    « Marge(s) »
    2012-2013
    LA TRACE
    2011-2012